L’internaute a différents modes de représentation virtuelle, le mode de représentation est différent selon les services utilisés pour construire notre identité. Nous pouvons distinguer les pseudonymes, les avatars ou l’utilisation de notre nom propre.

Le pseudonyme

C’est le moyen le plus couramment utilisé sur Internet pour s’identifier sur les différents services, un utilisateur peut posséder un « lot » de différents pseudos si ceux-ci ne sont pas originaux. Derrière ce lot de pseudonymes se construit une identité. Dans mon cas mon « lot » de pseudonyme se compose de Neolas, Neolasman et Neo. Derrière ces 3 noms se cachent un grand nombre de services (Webmails, messagerie instantanée, profils sur de nombreux sites, social bookmarking…).

L’avatar

C’est un autre mode de représentation, celui-ci graphique de notre identité, avec l’avatar il y’a toujours le pseudonyme mais c’est plus l’image visuelle qui est au centre de l’identité. On retrouve cela notamment dans les jeux en ligne tel que Second Life [1] ou World of Warcraft[2].
Le joueur possède dans ce cas là une réelle identité virtuelle qui peut être un refuge, nous verrons ça un peu plus tard.

Son identité propre

Avec l’arrivée de nouveaux services tels que Facebook c’est le nom propre de l’utilisateur qui se retrouve sur la toile, c’est souvent dans ce cas là que l’identité numérique se rapproche le plus de l’identité réelle. Son identité propre exploité sur Internet est aussi fréquemment utilisé par les CV en ligne qui permet son  « auto-promotion » soit en passant par des services spécialisés Viadeo ,LinkedIn ou Ziki ou en réalisant soit même un blog, un cv en ligne.

[1] Second Life : réalité virtuelle mise en ligne en 2003, jeu téléchargeable à l’adresse Second Life
[2] World of Warcraft : réalité virtuelle représentant un monde héroïque, développé par Blizzard et leader du marché des jeux massivement multi-joueurs online (MMORPG)